Nancy Meigs, La Sourcière

Qui est La Sourcière ?

Je suis Nancy Meigs, passionnée de "bouffe" et de "faire soi-même".  Je vous permettrai de reproduire chez-vous les notions apprises, grâce à ma capacité de vulgarisation et ma force de communication.

Entre 1993 et 2000, les cours et conférences que j'offrais portaient principalement sur le jardinage, le compostage et les herbes. Depuis 2000, mon intérêt s'est dirigé vers des sujets touchant l'autosuffisance, car par goût et par nécessité, mon style de vie avec mes quatre enfants et mon conjoint s'inspirait beaucoup d'autonomie alimentaire.

J'ai donc décidé de produire moi-même le maximum de nourriture de base dont la famille avait besoin.
J'ai aussi senti le besoin de transmettre mes connaissances en offrant divers cours, soit:
 
 
...de façon à ce que toute personne désirant réaliser ces beaux et bons produits puisse y parvenir aussi facilement que moi, et ce, avec très peu d'équipements.
On pourrait dire que ce sont des cours d'autosuffisance.
 
 Scolarité

Diplômée de niveau collégial en technique alimentaire, avec spécialisation en produits laitiers, de l'ITA (Institut de Technologie Agroalimentaire de St-Hyacinthe), j'ai travaillé comme fromagère pendant un an et demi à la Fromagerie Tournevent (fromage de chèvre) de Chesterville.

De plus, j'ai suivi quelques cours en agriculture biologique (compostage, sols, etc.) au cégep de Victoriaville de 1992 à 1994.

Pourquoi  La Sourcière?

L'idée de ce pseudonyme vient en partie de l'endroit où j'habite : une terre qui regorge de sources souterraines.
De plus, cette terre nous permet de vivre un « retour aux sources » en produisant nous-mêmes le plus de produits possible (fromages, viandes, pains, légumes cultivés ou sauvages, « médicaments » naturels, savons…).

Finalement, mon conjoint me taquinait lorsqu’il me voyait travailler avec les herbes en me disant que je faisais des recettes de sorcière. Or, un jour, j'ai appris que ce mot, avant d'être déformé il y a très longtemps, se prononçait plutôt "sourcière" et que ces femmes enseignaient-guidaient les gens à être autonomes, ne pas dépendre des autres, ce qui me correspond parfaitement. J'ai donc préféré ce pseudonyme au premier !

C'est donc l'amalgame de ces trois raisons qui m'ont incitée à choisir "La Sourcière".

Laisser le moins possible mon empreinte, ma trace physique sur cette planète est un objectif inatteignable, mais je s'efforce d'en faire ma réalité au mieux. Disons que je considère tout de même avoir encore beaucoup de chemin à faire!

 

PARTOUT AU QUÉBEC

Les cours ont lieu à St-Valère (Centre-du-Québec), mais peuvent aussi avoir lieu dans votre région...lire la suite »